Quelle est la méthode appropriée pour l’analyse d’un échantillon, la datation par AMS ou par radiométrie?

Choisir la meilleure méthode pour la datation au radiocarbone dépend de la quantité de matériaux disponible, ou, dans le cas de matériaux chers, quelle quantité peut en être sacrifiée, car pour la datation par AMS il faut brûler l’échantillon pour le transformer en graphite.

Avantages de la datation radiocarbone par AMS par rapport à l’analyse radiométrique par LSC:

AMS Radiocarbon Dating

(a) seule une petite quantité est nécessaire (20mg suffisent). Cette méthode est conseillée pour la datation de particules de sang, de graines, de petits objets, ou des matériaux chers ou rares.

(b) elle est plus rapide que la méthode radiométrique (se fait en moins de 24 heures)

(c) elle permet une plus grande précision des résultats que ceux obtenus par radiométrie

La datation par AMS est une méthode plus avancée par rapport à l’analyse radiométrique qui utilise le comptage par scintillation liquide (LSC). Les tarifs d’une analyse par AMS sont donc plus élevés.

Beta Analytic n’utilise plus le comptage par scintillation liquide pour l’analyse par radiométrie.

Beta Analytic RadiométricPLUS Service

Les échantillons reçus pour la datation par radiométrie seront traités selon le procédé RadiometricPLUS qui combine des techniques de traitement de grandes quantités de matériaux avec la détection de particules. Beta Analytic propose le service RadiometricPLUS uniquement pour les échantillons de charbon, excrément, tourbe, plante, graine, coquillage, corail et bois.

Le service standard RadiométriePLUS – est choisi pour des échantillons d’au moins 3,0 à 4,0 g de carbone final (c’est à dire la quantité de carbone restant après tous les prétraitements et synthèses chimiques). Ce service est moins coûteux que l’analyse par AMS. Les résultats sont communiqués au bout de 30 jours ouvrables maximum.

La datation par AMS – c’est la méthode de choix pour des échantillons de 0,00025 g à 0,3 g de carbone final. La précision est généralement comprise entre 0,5% et 3% de l’âge de l’échantillon et est indépendante de la taille de l’échantillon. La précision des résultats de datation par AMS sera meilleure que la précision des résultats obtenus par la datation radiométrique (LSC) pour des échantillons de plus de 10.000 ans. La précision des résultats obtenus avec les services de datation AMS et RadiometricPLUS proposés par Beta Analytic est la même.

NOTA: La taille de l’échantillon demandée par le laboratoire est une estimation prudente. Les procédures de prétraitements normaux peuvent le réduire de 30% à 70%. L’eau, le matériel minéral adhérent et la perte en carbone suite au prétraitement chimique sont les facteurs de base dont il faut tenir compte pour l’estimation de la quantité exigée. Par exemple, seul 25% du poids d’un échantillon de charbon de bois propre restera en final pour l’analyse (c’est-à-dire 1 g de carbone de bois final restant d’un échantillon initial de 4 g).

En savoir plus sur la détermination radiocarbone par comptage par scintillation liquide (LSC)