AMS dating charcoal

Datation par AMS du charbon et du bois

Taille recommandée pour les échantillons (de plus petites quantités sont possibles pour les AMS – merci de nous contacter)
2-100 miligrammes (AMS), 15-50 grammes requis (RadiometricPLUS)
Contenants recommandés
Sacs Ziplock (si l’échantillon est petit ou risque d’être écrasé pendant le transport, veuillez l’emballer dans de l’aluminium)
Nous vous recommandons grandement d’envoyer vos échantillons dans de petites boites quand cela est possible (au lieu d’utiliser des enveloppes) pour protéger l’intégrité physique des échantillons.
Les recommandations pour la collecte de charbon sont également disponibles ci-dessous

Nota – Nos tarifs incluent la mesure δ13C, un rapport d’assurance qualité, le calendrier de calibration (lorsqu’applicable), un accès Internet 24h/24 aux résultats de datation passés, ainsi que vos analyses en cours.

Prétraitement – Il est important de comprendre la nature des prétraitements qui seront appliqués à l’échantillon, car ils ont une influence directe sur le résultat final. N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter. Vous pouvez également demander à ce qu’on vous recontacte une fois le prétraitement appliqué (avant la datation).

Prélèvement d’échantillons de charbon à partir de sédiments

Plusieurs méthodes permettent de séparer le charbon de bois de la matrice de sédiments pour la datation:

1- Prélèvement manuel avec des pinces.

2- Séparation par flottaison, applicable à de grandes pièces qui ne sont pas incrustées dans beaucoup d’argile.

Elle est couramment utilisée pour consolider ou séparer le charbon de la matrice. Les risques de contamination sont faibles tant que l’eau ne contient aucun produit pétrochimique ou de produits organiques en suspension. Pour cette méthode, le laboratoire recommande de porter des gants chirurgicaux, et de veiller à sécher le matériau pendant 12 à 24 heures avant expédition à des températures ne dépassant pas 70°C.

3- Flottaison, puis dispersion et enfin tamisage différentiel. Cette méthode s’utilise pour des fragments de charbons dont la taille dépasse les 180 microns.

Dans le cas contraire, on parle de micro-charbon ou de suie. Le prétraitement peut être problématique dans ce cas. L’échantillon a une grande surface, et risque de se dissoudre lors du rinçage basique servant à retirer les acides humiques.

Il est possible d’isoler le “carbone noir” (particules de taille inférieure à la suie) que l’on retrouve dans les fonds marins et les lacs, en utilisant des liquides lourds et des acides forts comme l’acide fluorhydrique. Beta Analytic ne le fait pas à cause des dangers inhérents à la manipulation de ces produits.

Plus d’information sur la datation AMS du charbon

Effet vieux bois
Contamination du charbon ou du bois
Effets de la contamination sur les résultats de la datation AMS
Prétraitement physique du charbon
Prétraitement chimique du charbon