AMS dating Forams

Datation au radiocarbone des Foraminifères et Ostracodes

Quantité recommandée pour des foraminifères propres
4-10 mg ou plus (minimum 8 mg pour les prétraitements – voir détails ci-dessous)
Contenants recommandés
Utilisez des flacons fermés par un bouchon, des tubes de micro-centrifugation ou encore des lames de comptage puis placez-les dans un sac de type Ziplock étiqueté.
Nous vous recommandons grandement d’envoyer vos échantillons dans de petites boites quand cela est possible (au lieu d’utiliser des enveloppes) pour protéger l’intégrité physique des échantillons pendant le transport.
Les prétraitements en laboratoire peuvent ne pas être possibles pour les foraminifères inférieurs à 8 mg en fonction de la taille des différents éléments.

Nota – Nos tarifs incluent la mesure d13C, un rapport d’assurance qualité, le calendrier de calibration (lorsqu’applicable), un accès Internet 24h/24 aux résultats de datation passés, ainsi que vos analyses en cours. Pour certains très petits échantillons, il peut s’avérer impossible de mesurer et de reporter un résultat d13C à part. Toutefois, le fractionnement corrigé total sera pris en compte pour le résultat final.

Pretraitement – Les échantillons de foraminifères de moins de 10 mg sont souvent trop petits pour subir un décapage chimique en fonction de la taille des différents éléments. En règle générale, les échantillons pesant moins de 8 mg à l’arrivée au laboratoire sont examinés au microscope et pris en photo mais ne subissent pas de décapage chimique à l’acide ou d’ultrasons. Dans ce cas de figure, nous vous en informons par mail. Si vous avez des questions concernant le prétraitement de votre échantillon, veuillez nous contacter.

Foraminifères Pretraitement Beta Analytic

Correction du reservoir – Merci de nous fournir les valeurs Delta+R / Delta-R (correction localisée du réservoir) du site où l’échantillon a été prélevé pour que nous puissions appliquer l’étalonnage le plus adapté à l’âge. Une correction Delta±R est appliquée à l’échantillon après la correction globale. La valeur fournie par le client est ajoutée et/ou soustraite de l’âge auquel la correction globale de réservoir marin a été appliquée (dépendant de s’il s’agit d’une valeur Delta+R ou Delta–R). Note: Un Delta-R négatif rendra la date plus âgée (présument généralement d’une dilution par de l’eau douce à partir de la moyenne marine globale).

Quantité recommandée pour les foraminifères – Nous recommandons d’envoyer plus de 8 mg de foraminifères propres pour la datation au carbone afin que de pouvoir réaliser des prétraitements qui sont efficaces pour améliorer la précision des résultats dans certains cas, ainsi que les mesures d13C et d18O. Le prétraitement n’est pas réalisable pour une quantité allant de 4 à 8 mg mais les mesures d13C et d18O peuvent être effectuées. Pour une quantité allant de 2 à 4 mg, ni le prétraitement ni les mesures d13C et d18O ne sont possibles. Nous ne manquons pas de vous tenir informés lorsqu’un échantillon ne peut pas être prétraité.

Alors que nous recommandions d’envoyer au moins 10 mg d’échantillon pour les ostracodes, nous réalisons que cette quantité n’est pas toujours possible à obtenir. Au minimum, nous pouvons accepter des échantillons de 5 mg, bien que cela implique certaines limitations aux prétraitements applicables et à la mesure du ratio d13C.

Il est recommandé d’envoyer les échantillons d’ostracodes montés sur des lames de comptage, mais assurez-vous que le couvercle en verre est bien collé et ne peut pas bouger pendant le transport. Vous pouvez également placer les ostracodes dans de petits flacons en verre fermés par un bouchon à vis, ou encore des tubes de micro centrifugation en plastique, le haut devant en être sécurisé.

Placez les lames, tubes ou fioles dans des sacs de type Zyplock. Veillez à ce que les sacs soient bien rembourrés avec du papier bulle ou avec un autre matériau pour les protéger pendant le transport.

Les foraminifères, des organismes à une cellule sans tissus ni organes, se trouvent dans tous les environnements marins. Ils sont de petite taille, allant de quelques millimètres à quelques dizaines de microns. Les foraminifères peuvent être planctoniques ou benthiques. Les foraminifères planctoniques vivent dans les zones supérieures de l’océan, alors que les foraminifères benthiques se trouvent dans ou sous les fonds marins.

Les foraminifères sont souvent utilisés dans les études biostratigraphiques et les reconstructions paléoenvironnementales. Les foraminifères benthiques sont d’excellents indicateurs de profondeur de l’océan et c’est pour cette raison qu’ils sont souvent utilisés dans la recherche paléocéanographique. Les foraminifères planctoniques se trouvent en haute mer et servent souvent d’indicateurs des courants et des climats océaniques. Les chercheurs utilisent les foraminifères également pour étudier la pollution maritime

Les ostracodes (Ostracoda) sont de petits crustacés pouvant être trouvés dans des habitats aussi bien d’eau douce que d’eau de mer. Selon le British Geological Survey, les ostracodes mesurent entre 0.5 et 1.5 mm de long, mais certains (e.g. Gigantocypris) atteignent 25 mm. Contrairement à la plupart des crustacés, les ostracodes ne sont pas segmentés, et on ne peut donc pas distinguer la tête du corps. Les scientifiques utilisent les ostracodes dans de nombreuses recherches paléolimnologiques.